Banque de France : pour un meilleur accueil

Publié le 22 mars 2017

RESCOLL-Banque-De-France

Soucieuses de rendre un service au plus près des attentes, les succursales de la Banque de France en Nouvelle-Aquitaine mettent en place un accueil sur rendez-vous chaque après-midi à partir du 3 avril 2017.
Les particuliers et les dirigeants d’entreprise pourront ainsi solliciter à l’avance un entretien autour des sujets les plus divers : fichiers bancaires, droit au compte, surendettement, cotation des entreprises.
Pour la Creuse, l’accueil personnalisé sur rendez-vous se fera aux horaires suivants à la succursale de Guéret  (24 Boulevard Carnot) : du lundi au vendredi de 13h30 à 17h.

Il suffira d’appeler au 05-55-41-80-07 (numéro dédié) ou de passer par le site internet de la Banque de France.

En parallèle, la plate-forme ABEIS -Assurance Banque Épargne Info Service- commune à la BDF, l’ACPR et l’AMF  continuera à proposer un service d’information téléphonique : 0811 901 801 du lundi au vendredi de 8h à 18 h (appel facturé au tarif moyen de 0,05 € la minute + le prix d’un appel local) ou par internet : www.abe-infoservice.fr

pas de commentaire

Le transport à la demande

Publié le 22 mars 2017

Trois fois* par semaine, le car municipal sillonne Aubusson pour assurer un transport à la demande, gratuit, pour ceux qui ne disposent pas de moyens de transport.

Chantal monte dans le car à la ZA de la Rebeyrette pour se rendre sur la ZI du Mont « un sacré bout de chemin à pied mais tellement plus facile et plus agréable dans un car« .
Marie Raymonde emprunte le transport à la demande les mercredis et les vendredis pour se rendre au centre hospitalier, sur le site du Mont.
Roger habite aux HLM de Chabassière, il a besoin du car pour descendre faire ses achats en centre ville et en supermarché. « C’est vraiment bien ce transport gratuit. Les horaires sont respectés ».

Arrêt dans l'enceinte de la maison de retraite

Comme l’explique Lionel qui conduit le car, « il y a des arrêts incontournables avec des habitués mais aussi des demandes plus spécifiques qui se font par téléphone. Les gens sont plutôt sérieux, s’ils savent qu’ils sont les seuls pour un arrêt, ils préviennent quand il ne viennent pas ».
Pour d’autres le car permet de limiter la marche à pieds au centre ville « On se fait déposer à un endroit, on fait nos courses puis on se promène, on croise des connaissances, puis le car nous récupère ailleurs. C’est bien pratique! »

Dans la rue Tristan l’Hermite, Lionel démontre ses qualités de conducteur car le passage entre les murs est millimétré. Personne ne s’inquiète dans le car et les discussions continuent. Ce mercredi là, il est question d’une machine à avaler les nuages…tout un programme!

Lionel, Marcelle et Huguette

Les passagers sont essentiellement des passagères, toutes des habituées bien sûr, qui empruntent le car toutes les semaines. Les sièges sont presque réservés sauf peut être celui de devant qui revient toujours à la moins valide.
Lionel a ses groupies qui lui font la bise quand elles montent dans le car…
Marcelle et Huguette les deux dernières à descendre n’ont pas boudé leur plaisir pour une photo avec leur chauffeur préféré.

*Les mercredis et vendredis après midi et les samedis matins
Infos au 06.22.67.01.01

pas de commentaire

« Le Parisien »- »Aujourd’hui en France » sera à Aubusson jeudi 23 mars

Publié le 21 mars 2017

Pour prendre au plus près le pouls de la campagne, « le Parisien » – « Aujourd’hui en France » est sur les routes de France.

6724176_a44065f8-fb88-11e6-9718-8130027ec3cd-24_1000x625

Depuis le 27 février, le van #moiélecteur du Parisien sillonne l’Hexagone à la rencontre des Français, de leur réalité et de leurs préoccupations. A bord, trois reporteurs — constitués en équipes qui se passeront le relais chaque semaine — et un chauffeur, chargé de conduire ce studio mobile étincelant, dont les premiers tours de roues remontent à… 1983. Après trois premières semaines passées dans les Hauts-de-France, en Bretagne, puis dans les Pays-de-la-Loire, il met le cap sur la Corrèze, la Creuse et le Cher.

Pour rencontrer les journalistes, rendez-vous, le jeudi 23 à Aubusson sur le parking de la gare routière.

pas de commentaire

« Précédent - Suivant »