Bienvenue à Aubusson !

Profile



Inter spinas floret...

elle fleurit au milieu des épines.

 



Le portage de repas, un lien social indispensable

Publié le 23 novembre 2020

Toute l’année, 6 jours par semaine, le service de portage des repas du Centre Communal d’Action Sociale de la ville d’Aubusson fonctionne auprès des bénéficiaires pour leur apporter un repas mais pas que. Il s’agit aussi de rompre l’isolement et de permettre le maintien à domicile.
Le repas à domicile, c’est la certitude d’un repas équilibré, sans faire les courses et la cuisine.

A Aubusson, le premier confinement a imposé des modifications pour le service.
Une deuxième tournée a été mise en place, nécessitant un deuxième agent.
Ce sont donc 2 agents * qui travaillent dans ce service, masqués et appliquant les gestes barrière. Ils effectuent la livraison (en véhicule réfrigéré) à domicile, du lundi au samedi. Pour le dimanche et les jours fériés, le repas est livré la veille.
Ce sont entre 60 et 70 personnes qui bénéficient du repas à domicile, livré sur deux secteurs, le centre ville et les alentours. La plupart des bénéficiaires sont des personnes seules mais quelques couples font aussi appel aux repas à domicile.

Repas à domicile Agnès
Agnès Veysset assure la tournée des alentours.

La préparation des repas se fait dans les cuisines du Centre Hospitalier d’Aubusson.
Ces repas peuvent être adaptés aux besoins du bénéficiaire en cas de régime particulier, par exemple régime sans sel, produits mixés…
A l’inscription, les bénéficiaires se voient proposer une fiche de goûts où ils notent ce qu’ils aiment ou pas. Les repas correspondent ainsi au mieux des demandes.
Les repas, pour plus de sécurité sanitaire, sont livrés en liaison froide, prêts à être réchauffés.
Le repas comprend, une entrée, un plat protidique et son accompagnement, un fromage ou un laitage, un dessert ou un fruit. Chaque repas est accompagné d’un 1/4 de baguette de pain. Le repas peut être complété par une soupe pour le soir.

Ce service s’adresse aux habitants d’Aubusson et alentours âgés de 60 ans et plus, et aux personnes qui souffrent d’un handicap quel que soit leur âge et la durée d’intervention souhaitée.
Le portage du repas peut être mis en place sous 48 heures, ou plus rapidement en cas de sortie d’hospitalisation. Le service de portage de repas se fait dans les respects des règles sanitaires.

INFOS PRATIQUES
Prix du repas: Aubusson 8,50€ / hors commune 11,50€ / Soupe 1,50€
Tél 06.21.63.40.81

*Le service du portage de repas est assuré principalement par Lydie Sauvestre.

pas de commentaire

Le menu de la cantine

Publié le 21 novembre 2020

menu semaine 48 (3)

pas de commentaire

De nouveaux défibrillateurs dans la commune

Publié le 19 novembre 2020

La commune d’Aubusson s’est équipée de trois nouveaux défibrillateurs dont un avec le soutien financier de la Fondation CNP Assurances.
Ce soutien financier s’élève à 700 € et correspond au partenariat que la Fondation CNP Assurances a signé avec la commune.
Les 3 défibrillateurs sont installés :
- Stade Pakomoff
- Stade la Croix blanche
- Maison des sports et de la danse

thumbnail_IMG_1848 (3)

Pour faciliter leur utilisation, une affiche explicative « Guide de référence de réanimation » vient d’être installée auprès de chaque appareil.
Il s’agit de compléter les informations données par le défibrillateur en fonctionnement.

Le DAE (Défibrillateur Automatisé Externe), est un appareil qui va grandement aider le sauveteur pour relancer le cœur avec des chocs électriques. L’appareil permet en outre d’analyser et de reconnaître une anomalie du fonctionnement électrique du cœur à l’origine de l’arrêt cardiaque.*

Les agents de la commune, qui l’ont souhaité, ont pu bénéficier d’une formation pour appréhender les gestes qui sauvent, auprès d’un formateur de la société AlterDokéo.

* Il est important de savoir que se former aux gestes qui sauvent est un acte citoyen car chacun d’entre nous peut être confronté, à n’importe quel moment de son existence, à un arrêt cardiaque.
Sans prise en charge immédiate, plus de 92% de ces arrêts cardiaques sont fatals. Un massage cardiaque seul c’est 4% de survie. Si on y associe un défibrillateur, en passe à 40% de survie. 7 fois sur 10, ces arrêts surviennent devant un ou des témoins, mais seulement 20% de ceux-ci font les gestes de premier secours.

pas de commentaire

Suivant »